Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : achicriche par : Achicriche-Guyane
  • achicriche par : Achicriche-Guyane
  • : Achicriche a pour but entre autre d'inciter les nomades du Nord du Mali à favoriser la scolarité des enfants, à la création des structures adaptées pour le développement de ces régions. Le siège social est à Tin-Arab, Région de Tombouctou, Mali.
  • Contact

Tin-Arab de la commune d’Adiora, se situe au nord du Mali, en pleine zone sahélo-désertique, à 150 km de Gao.

Oubliée depuis toujours, cette zone, peuplée de Touareg nomades et éleveurs, connaît les mêmes problèmes dramatiques que le Niger.

En 2004-2005, à une sécheresse particulièrement précoce et sévère s’est ajouté à Tin-Arab l’anéantissement par les criquets des maigres cultures de subsistance qui avaient été tentées.

Pour accéder à Tin-Arab, il n’y a pas de route, pas de dispensaire, pas d’école, pas d’électricité ni de téléphone, jusqu'à récemment pas de puits....

Après de longues années difficiles, des conditions de vie et de travail terribles, sur la commune d’Adiora, Tin-Arab,  il faut passer à l’action pour ne pas céder à la fatalité. Deux perspectives s’offrent aux habitants : fuir vers les villages aidés ou investir sur leur terre. Nous retenons cette deuxième voie parce qu’elle pérennise les actions.

On sait, en effet, que ce qui nous appartient et qui vient de notre sueur est toujours notre patrimoine. Il s’agit donc de creuser des puits qui permettent de garder notre cheptel et donc notre mode de vie. La tradition doit s’allier à la modernité, elle qui nous permet de savoir que sous quelques dizaines de mètres de sable, il y a l’eau la plus pure du monde.

 

Les populations ont souvent fui vers les villages et les villes, qui sont Gao, Gossi, et Tombouctou. On sait quel cortège de mutations cela entraîne. Il nous faut, nous le pensons, d’abord développer les petites communes. C’est sur elles que s’appuient nos écoles informelles, c’est sur elles que s’appuient nos regroupements familiaux, c’est sur elles que nous pouvons gérer les problèmes qui ne manquent jamais de survenir.

La scolarisation des enfants, la formation des adultes en milieu nomade, la santé, tel est le combat que doit mener l'Association Achicriche.

 

Issaka CISSE,

Secrétaire Administratif de l'Association Achicriche,

Responsable Achicriche-Guyane

 

Recherche

Archives

8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 18:13
 

Région de Tombouctou

République du Mali

Un Peuple, Un But, Une Foi

Cercle de Gourma-Rharous

Commune d’Adiora (Ouinerden)

Association ACHICRICHE

Fraction : Ibohanan



STATUTS



Préambule : les présents statuts ont pour but de définir l’organisation et le fonctionnement de l’association conformément à l’Esprit n° 01-076 du 18 juillet 2001 régissant les associations, les sociétés et les coopératives qui abroge la loi n° 88-62/RM du 10 juin 1988. Ainsi les associations actuelles doivent se conformer à la loi n° 01-076 du 18 juillet 2001.


TITRE 1 : DISPOSTIONS GENERALES


ARTICLE 1 : Il est créé une Association dénommée «  Achicriche ». Elle a son siège au Mali sur la Commune d’Adiora, Ouinerden, fraction Ibohanan résidente à Tin-Arab. Sa durée vie est illimitée.


ARTICLE 2 : Tous les membres de l’Association sont égaux sans distinction de nationalité, de race, de religion, de classe sociale, de sexe et ont tous les mêmes droits de vote, d’éligibilité et d’émettre leurs opinions lors des réunions et assemblées.


TITRE 2 : BUTS ET OBJECTIFS


ARTICLE 3 : L’association a pour but d’organiser et de sensibiliser tous les membres autour de leur auto développement par la création des microprojets économiques pour promouvoir l’autogestion et l’auto promotion. Il s’agit de six volets essentiels de développement tels que le maraîchage, le commerce féminin, la reconstruction du cheptel, la construction d’une école communautaire et l’installation d’un dépôt pharmaceutique en santé humaine, la construction d’un magasin alimentaire.

Les buts de l’association sont de défendre les intérêts collectifs et individuels de ses membres, de créer une chaîne de solidarité et d’entraide en vue d’améliorer leurs conditions de vie sociale et de travail. Pour ce faire, elle cherchera à mettre en place des microprojets socio-économiques devant permettre la promotion et l’autogestion de la communauté bénéficiaire.


TITRE 3 : ADHESION ET DEMISSION


ARTICLE 4 : L’adhésion à l’association est individuelle et volontaire et se fait par simple paiement de la cotisation de 750 CFA mensuellement par adhérent. Toute personne peut être membre de cette association, si elle est majeure et qu’elle a les mêmes perspectives de développement que l’association.


ARTICLE 5 : Tout adhérent peut quitter l’association par simple démission écrite adressée à la présidente de l’association, après un mois d’adhésion.


ARTICLE 6 : Le devoir de l’adhérent est de s’acquitter régulièrement de ses cotisations, de participer aux réunions et assemblées générales ou, à défaut, de fournir des explications en cas d’empêchement et de s’acquitter de ses obligations civiques et de respecter les responsables de l’association.


TITRE 4 : ADMINISTRATION

ARTICLE 7 : L’assemblée générale est l’instance suprême de l’association. Ainsi elle se réunie une fois par trimestre et peut être convoquée en réunion extraordinaire par la présidente ou les 2/3 des membres.


ARTICLE 8 : L’assemblée générale procède à l’élection de son président ainsi que les membres de son bureau du comité de gestion à la majorité absolue.


ARTICLE 9 : Le comité de gestion est chargé de l’exécution du programme et des activités définies par l’assemblée générale de l’association.


TITRE 5 : DISCIPLINE ET SANCTIONS


ARTICLE 10 : Tout contrevenant aux dispositions des présents statuts, notamment l’article 6, fera l’objet de sanctions : avertissement verbal, écrit, blâme et exclusion temporaire ou définitive.



TITRE 6 : RESSOURCES FINANCIERES


ARTICLE 11 : Les ressources financières proviennent des cotisations des membres de l’association mais aussi des dons des ONG ou de toutes autres personnes ou organisations, organismes qui seraient en adéquation avec les objectifs de l’association. Les apports ne sont pas remboursables.



TITRE 7 : DSPOSITION FINALE

ARTICLE 12 : L’association condamne toutes attitudes contraires à ses idéaux ainsi que celles compromettant sa bonne marche.


TITRE 8 : COMPTABILITE

ARTICLE 13 : La comptabilité est tenue suivant les normes édictées par les donateurs et les membres.


TITRE 9 : DISSOLUTION


ARTICLE 14 : L’association peut être dissoute par l’assemblée générale à la majorité des 2/3 de ses membres si les objectifs ne sont pas atteints. Elle peut être dissoute aussi par la violation des principes du mouvement associatif sur demande du président.


ARTICLE 15 : En cas de dissolution de l’association, une commission chargée de liquider les biens de celle-ci au profit d’une œuvre de bienfaisance sera désignée par une assemblée générale extraordinaire et les partenaires financiers.


ARTICLE 16 : Tout ce qui ne figure pas dans les présents statuts fera l’objet d’un additif avalisé obligatoirement par l’assemblée générale.


Fait le 04. 02. 2006,


Présidente de l’association          Vice présidente              Secrétaire administratif


Faty Cissé                             Fadimata Wt Mahdi                        Issaka Cissé






Partager cet article

Repost 0
Published by Achicriche - dans achicriche
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens